L'auteur
La Pièce
L'auteur
Distribution
La Troupe
Répertoire
En Pratique
Remerciements
Photos
Tennessee Williams
Thomas Lanier Williams, est né le 26 mars 1911, à Columbus dans l'État du Mississippi (il prendra plus tard le pseudonyme de Tennessee en hommage à ses grands-parents qui vivaient dans cet État, à Memphis). Il a passé son enfance chez son grand-père, en compagnie de sa mère et de sa sœur Rose qu’il adorait. Son père, qu'il détestait, était voyageur de commerce et, donc, presque toujours absent. En 1918, à la suite d'un revers de fortune, toute la famille déménage à Saint Louis. Williams déteste son nouvel environnement et la vie qu'il y mène. Plus tard, il s'inspirera de cette période pour écrire The Glass Menagerie. En 1929, il est admis à l'Université du Missouri, qu'il quitte pourtant avant d'avoir obtenu son diplôme à cause des effets du krach économique. Il se retrouve alors employé dans la même compagnie de chaussures que son père. «Cet emploi, dira-t-il plus tard, est un enfer sur terre». Afin de ne pas sombrer dans la dépression, problème auquel il sera d'ailleurs confronté tout au long de sa vie et auquel s'ajouteront l'alcool et la drogue, il écrit des poèmes et surtout des pièces de théâtre : Cairo! Shanghai! Bombay!, Candles to the Sun, The Fugitive Kind.

En 1937, il rompt avec sa famille lorsque sa sœur Rose, schizophrène, subit une lobotomie qui la laisse très diminuée (il la prendra en charge lorsque, le succès venu, ses moyens financiers seront suffisants). Il part à la Nouvelle-Orléans puis à New York, où il exerce divers petits métiers. La nuit, il commence à écrire des pièces en un acte. Lorsque les États-Unis entrent en guerre, il est réformé en raison de son dossier psychiatrique, de son homosexualité, de son alcoolisme, de ses troubles cardiaques et nerveux.
En 1938, il s'inscrit à l'Université de l'Iowa afin de terminer ses études en théâtre et en dramaturgie.

La décennie suivante va consacrer Tennessee Williams en tant que dramaturge exceptionnel, l'un des plus importants du XXe siècle. En 1943, il se rend à Hollywood, engagé par la Metro Goldwyn Mayer pour faire l'adaptation cinématographique d'un roman à succès. Cette tâche l'ennuie et il écrit son propre scénario, que la MGM refuse. Il décide alors d’en faire une pièce, The Glass Menagerie (La Ménagerie de verre) - dans laquelle il met en scène les personnages de sa mère et de sa sœur - qui sera créée l’année suivante et qui remportera le prix du New York Critics Circle. Avec cette pièce, Tennessee Williams connaît, à trente-quatre ans, une célébrité soudaine.

Elle se confirme deux ans plus tard avec le succès de A Street Car Named Desire (Un tramway nommé Désir) qui lui vaut un prix Pulitzer.

En vingt-quatre ans, dix-neuf pièces de Tennessee Williams seront créées. Les plus connues sont The Glass Menagerie (La Ménagerie de verre) en 1944, Summer and Smoke (Été et Fumées) en 1948, The Rose Tattoo (La Rose tatouée) en 1950, Camino Real en 1953, Cat on a Hot Tin Roof (La chatte sur un toit brûlant) en 1955, qui lui vaut un second prix Pulitzer, Orpheum Descending (La Descente d'Orphée) en 1957, Suddenly Last Summer (Soudain l'été dernier) en 1958, Sweet Bird of Youth (Doux Oiseau de la jeunesse) en 1959, Night of the Iguana (La Nuit de l'iguane) en 1961.

Les années soixante sont très éprouvantes pour Tennessee Williams, mais il continue d'écrire. Un recueil de nouvelles intitulé The Knightly Quest est publié en 1969, suivi de Eight Mortal Ladies Possessed en 1974. En 1975, il fait paraître son deuxième roman, Moses and the World of Reason et une autobiographie, Memoirs. En 1980, sa dernière pièce, Summer Hotel, est produite.

Le 24 février 1983, Tennessee Williams meurt à New York, sinon oublié, du moins délaissé, seul dans la chambre de l'hôtel new-yorkais où il vivait, un mois avant son soixante-douzième anniversaire. Il laisse pour la postérité plus de trente pièces de théâtre, quatre volumes de nouvelles, deux romans et une autobiographie. Neuf de ses pièces ont été adaptées au cinéma.

theatrif
20/09/05